Référencement

logo Oseox négatif

Introduction

A l'opposé du référencement naturel, ou référencement organique, les liens sponsorisés permettent de positionner rapidement un site internet en tête des résultats. Mais à quel prix !

Le retour sur investissement n'est pas toujours au rendez-vous car il s'agit de régler finement les nombreux critères qui définissent l'apparition de l'annonce.

 

Créer sa campagne de liens sponsorisés

Si Google fait tout son possible pour rendre accessible son outil de gestion de campagne de liens sponsorisés, force est de constater que de nombreuses questions sont déposées régulièrement sur les forums.

Rebondissant sur cette demande, Oseox vient de créer une FAQ (foire aux questions) rédigée par Florian Marlin, sur le thème précis du lien sponsorisé  afin de renseigner ceux d'entre nous qui débutent ou qui s'interrogent, et qui souhaiteraient créer leur propre campagne.

Cette FAQ Liens Sponsorisés se présente sous la forme d'une liste simple de 65 questions sur le côté droit du site, et plus intéressant selon moi, ces mêmes questions regroupées par thème sur le côté gauche. 

Vous vous demandez quelle est la différence entre liens sponsorisés et organiques ? Comment calculer la rentabilité d'une campagne de liens sponsorisés ? Visitez et bookmarkez rapidement cette FAQ !

Introduction

Il est temps pour nous de rendre hommage à Seo Soft, un logiciel de suivi de positionnement simple et gratuit, sous licence Créative Commons. En effet, pour avoir utilisé et apprécié ce programme, il nous semblait juste de faire un peu de pub à son créateur.

 

Que fait SEO Soft ?

SEO Soft vous permet d'évaluer la visibilité de votre site. Pour cela, il recueille ses positions sur Google, en recherchant les mots ou expressions-clés préalablement paramétrés sur lesquels vous tentez de vous positionner. Ces résultats sont ensuite compilés et présentés sous forme graphique, afin de permettre une analyse des évolutions.

 

Introduction

Tout internaute s'est un jour retrouvé face à une belle page internet accompagnée le plus souvent d'une silhouette d'homme de chantier maniant une pelle, le tout entouré dans un cartouche jaune vif, indiquant la mention : "Site en travaux", ou bien encore "Page en construction".

Cela peut-il être pénalisant ou au contraire, y a-t-il un avantage à présenter une page ou un site en cours de réalisation ? En terme de référencement ? Et par rapport aux visiteurs ?

La page en construction d'un point du vue du référencement

Quel est l'intérêt de présenter une page vide de contenu aux moteurs de recherche ? Je n'en vois pas vraiment. Certains disent que cela peut faire "vieillir" la page et lui donner plus de poids par la suite. Par rapport aux inconvénients qu'elle comporte du point de vue du visiteur, cela ne me paraît pas suffisant pour justifier son existence. 

La solution alternative serait donc de présenter aux moteurs de recherche un résumé optimisé du contenu à venir, avec quelques lignes de texte, une photo ou deux.

L'idéal est cependant de ne pas présenter de page vide de contenu. Si vous n'avez pas le choix (?), empêchez son indexation... D'ailleurs, Google lui-même recommande de ne pas présenter de pages vides de contenu (voir le 4ème point dans "Creating your content").

Introduction

Avant toute chose, une petite définition du duplicate content (contenu dupliqué). Puis un bref retour d'expérience pour ceux qui seraient confrontés au problème de duplicate content volontaire (vol de contenu), avec la constatation suivante : la possibilité de rendre responsable l'hébergeur du contenu dupliqué est semé d'embûches !

 

Les faits, le plagiat

duplicate content - duplication de contenuUn de nos clients, dont nous avions créé le site internet, nous informe quelques mois après sa mise en ligne que son site a été allègrement copié (copie pure des textes sur plusieurs pages, avec par endroits, ajout ou suppression de quelques mots). Fort bien, c'est la rançon de la gloire, mieux vaut être copié qu'ignoré ! Mais il faut bien défendre ses droits.

Première étape, nous contactons donc le contrefacteur (Mais non, il ne s'agit pas de quelqu'un qui s'oppose aux postiers...). Sans résultat, ce dernier ne se laisse pas impressionner. (Note pour plus tard : trouver un interlocuteur avec une voix très grave, comme ceux qui font les bandes annonces de film... ca peut peut-être jouer !)

Deuxième étape, notre agence décide donc d'appeler l'hébergeur du fameux site, afin de faire appel à sa responsabilité... d'hébergeur. Et voilà qui devient intéressant :  après avoir entendu notre problème, cet hébergeur nous indique que l'envoi de preuves formelles de notre part ne pourrait en aucun cas l'obliger à intervenir sur ce site hébergé par ses soins, et que seule une action en justice débouchant sur une issue favorable pourrait l'y contraindre. Et argue du fait que n'importe qui pourrait ainsi dupliquer un contenu, puis prétendre qu'il a l'original, et appeler l'hébergeur du site préalablement copié pour le faire suspendre. Et que donc seule une action en justice pourrait contraindre l'hébergeur à suspendre un service.

Et vu comme ça, cela ne semble pas si idiot. Alors, l'hébergeur, responsable ou pas ? C'est ce que nous allons voir...

 
 

titre  Référencement naturel, un terme adapté ?

Dans le blog fort sympathique "Seul Maître à bord" traitant du référencement, Dan son auteur posait la question de la définition multiple du terme référencement naturel. Un sujet qui a fait couler pas mal d'encre sous forme de commentaires plus ou moins étayés de la part de la communauté du référencement !

Et comme la réflexion m'interpelle et que cela me donne envie de bavarder à ce propos, (voir pourquoi le référenceur est un bavard), je me permets de reprendre ce principe de définition du terme "référencement naturel". J'espère que le seul maître à bord dudit blog ne verra pas d'inconvénients à ce que je rebondisse sur ce sujet sur notre propre blog (boiing !).

Comme indiqué en introduction de cet article donc, les définitions de ce terme sont plutôt nombreuses sur le web, voici un lien permettant d'en afficher quelques unes (define: sur Google est notre ami) : définition du référencement naturel